Art
energétique
chinois

Contrairement au calendrier Grégorien (entré en vigueur le 15 octobre 1582) et à son prédécesseur (le calendrier Julien date de 45 av JC), le calendrier chinois ne s’appuie pas sur le cycle solaire de 365,2422 jours. 

Le calendrier chinois est un calendrier soli-lunaire. Il intègre aussi bien la révolution de la Terre autour du Soleil que le mouvement de la Lune autour de la Terre.

Un mois commence toujours par le jour de la nouvelle lune (Lune invisible) et se termine par le jour avant la nouvelle lune suivante. 

Une année chinoise peut avoir 12 ou 13 mois lunaires, qui correspondent au nombre de nouvelles lunes entre les deux solstices d’hiver successifs. L’année est appelée bissextile s’il y a 13 mois lunaires dans l’année. On a retrouvé sur des écrits divinatoires de la dynastie Shang (environ 1570 à 1045 av. J.-C.) l’année de 12 mois lunaires avec 1 ou 2 mois intercalaires.

Si une année chinois commence toujours par le ler du mois, la date marquant le début du nouvel an chinois en calendrier grégorien est variable entre Janvier et Mars selon la position relative du Soleil – Lune.
En 2022 le nouvel an chinois correspondra au 1er février 2022.

L’année se subdivise en 24 divisions saisonnières :

6 minutesde vidéos

où je t’explique les différences entre calendrier grégorien et calendrier chinois.

sous titrage français disponible

Art
energétique
chinois

Mais le calendrier des saisons est à rapprocher de la théorie des 5 mouvements (Wu Xing).

Outre les 4 saisons présentes dans la décomposition précédente, intervient une 5ème saison, une inter-saison que l’on peut situer sur les 18 jours qui précèdent le début de chacune des saisons. Selon le Classique de l’Empereur Jaune, la cinquième saison associée à la Rate et la terre « engendre les 10000 êtres et organise l’univers, elle n’a pas de période de gouvernance ».

 (chap.29 du Suwen)

  • Ainsi, l’été est associé au feu, au yang prépondérant, à la couleur rouge. C’est à cette période que les agriculteurs travaillaient le plus.
  • le printemps est associé au bois, à la croissance et la couleur verte.
  • l’hiver est associé à l’eau, au yin prépondérant et la couleur noire. Les jours y sont plus courts et nous sommes plus enfermés.
  • l’automne est associé au métal, à la concentration des énergies, à la fabrication des outils et la couleur blanche.
  • et les intersaisons sont associés à la terre, au centrage et la couleur jaune.
 

A lire également