Si zéro m'était conté

Rien, vide. Néant, quedal, zéro, nada ; pas très positif tout cela !

 Mais si pourtant c était là que tout réside.

Le vide comme le zéro ne sont pas très populaires en Occident. Est-ce dû à une culture imprégnée de la pensée Grec Aristotélicienne où le vide ne pouvait être considéré car contraire à une Nature parfaite. Est-ce dû à l’interdiction par l’église jusqu’au 13ème siècle car Dieu n’y trouvait pas sa place.

Et pourtant en Orient, le vide prend de la place.

La sagesse traditionnelle chinoise nous fait par exemple remarquer que ce qui fait l’utilité du bol, ce n’est pas sa matière mais le vide qu’il contient, riche de tous les potentiels de contenant.

La principale différence entre les deux cultures réside souvent dans la vision statique de l’une et dynamique de l’autre.

Au même titre que le zéro précède le Un, pour les chinois, le vide précède la potentialité de toutes choses et dès lors le vide est primordial.

Dans la philosophie chinoise, la seule constance c’est le changement. Le vide s inscrit alors comme un facteur clé de ce changement sans quoi la dynamique ne serait pas. On peut même résumer sans trop caricaturer que la dynamique s’inscrit dans un. VIDE médian entre 2 états.

Dans la pratique du Qi gong, l’observation de cette forme de vide est particulièrement intéressante entre l’inspiration et l’expiration et inversement. Par exemple, à la « fin » d’un mouvement mué par l’expiration, il ne s’agit ni de tenter de « pousser » l’expiration jusqu’à son extrême, ni d’impliquer un blocage respiratoire. Les deux attitudes conduirait à une action trop dirigée, trop volontariste. Il s’agit plutôt de laisser l’espace du vide s’exprimer pour faire naître la transformation et la continuité d’un processus. Ainsi dit on, que le yin extrême se transforme en yang et inversement. N’est ce pas là la place du vide !

Dans l’expression Wu wei, que l’on pourrait traduire par « ne pas forcer » ou « laisser se manifester ce qui doit être », on comprend le lien avec la notion de vide si l’on l’associe à cet espace qui laisse place aux opportunités ; ces fenêtres ouvertes qu’offre la dynamique de la vie.

8 minutes de vidéos

un extrait de l’entretien avec
Cyrille Javary sur Wu wei

Hey! This is a Sticky Video

Play Video

A lire également